Tag Archives: Mystere

Artpsy Bulletin#3

These newsletters were sent to psychiatry residents at the University of Montreal as part of my artist residency in that department.
Bulletin ArtPsy #3 Mai 2011

The most beautiful experience we can have
is the mysterious. It is the fundamental emotion
that stands at the cradle of true art and science.
Albert Einstein, “What I Believe,” 1930.

Je pense qu’il y a la 2 mots très importants et négligé par la médecine contemporaine : Mysterious and Belief.
En tant que psychiatres nous travaillons avec le psyché qui est, et restera encore longtemps, un mystère. Le jour, s’il arrive, ou nous briserons ce mystère, nous serons transformé. En attendant nos connaissances sont largement des croyances qui évoluent avec le temps et notre technologie. Ceci n’est pas nihiliste, au contraire, cela est comme cela doit être, mais si on accepte le mystère et que nos connaissances sont surtout des croyances cela nous rends plus humbles.
Nous avons tous eu des expériences transcendantes de differents degrés. Pour certains cela peut être en écoutant de la musique, pour d’autres cela peut être pendant une randonnée dans la nature. Le phénomène de la transcendance est aussi important dans les arts. Il y a eu des périodes où cela était un des buts majeurs pour l’artiste. Ci-joint est un article que j’ai écrit sur ceci. J’essaie d’analyser ce phénomène par différentes perspectives et je suggère en conclusion que je croie qu’avec les nouvelles technologies et l’interconnectivité social qui augmente, nous sommes à l’aube de l’émergence d’un différent genre de conscience et d’une « altercendence » qui est mystérieuse pour le moment.
Bill Viola est un artiste americain qui explore cette experience.
Bill Viola – An Ocean Without a Shore

Ce mois-ci je vous invite à aller voir les œuvres dans les galeries du bâtiment Belgo qui sont ouvertes la plupart le Samedi. En particulier, je vous suggère celle de Matthieu Latulippe qui utilise l’humour souvent pour glisser dessous de nos défenses et nous confronter a l’absurdité de nos comportements et croyances.

Galerie Banca Rupta
Bien peu de choses en somme… #2
Mathieu Latulippe

Exposition du 30 avril au 28 mai 2011
Vernissage samedi 30 avril, 15 h 00
Belgo, 372 Sainte-Catherine Ouest, étage 4/4th floor

La Galerie Banca Rupta, en collaboration avec Circa -Centre d’Exposition Art Contemporain, est fier de présenter l’exposition Bien peu de choses en somme de Mathieu Latulippe. Se rapprochant en quelque sorte des “vanités”, cette installation propose divers éléments qui suggèrent tous, chacun à leur manière, la vanité des biens terrestres, des richesses et du pouvoir, ainsi que le caractère transitoire des choses et de la vie humaine. En plus de comporter plusieurs références à l’univers de la science-fiction et des romans d’anticipation, Bien peu de chose en somme s’intéresse à la conquête spatiale et terrestre, aux projets les plus ambitieux et aux constructions les plus folles, aux ruines et aux empires décadents, aux mystères et à l’invisible, aux jeux d’échelle et de hasard, aux casinos, aux déserts et à la soif.